Blog

Des articles pour partager

mes coulisses d'écrivaine et de biographe.

Bienvenue sur mon blog !

Je partage ici mes expériences en tant qu'écrivaine, biographe et maman.

Découvrez les coulisses de mon métier, mon quotidien, mes conseils d'écriture et des portraits.

Alors, installez-vous confortablement et plongez dans mon univers fascinant !

1 2 3 4

Une styliste beauté sensationelle

18/12/2023

Une styliste beauté sensationelle

Qui est-elle ? 


Elle a 28 ans. C’est la maman d’un petit bonhomme incroyable de 3 ans. Elle a mené un dur combat pendant 6 longues années pour l’avoir. 


Elle habite dans le sud et elle est tout le temps joyeuse. Elle voit la vie du bon côté. 
Lucile a passé 2 bacs pro : un en secrétariat et un en mécanique auto. Elle n’est pas allée jusqu’à l’examen. Elle ne sait pas vraiment pourquoi elle avait choisi cette voie. 
Elle s’est ensuite inscrite dans une fac de droit et quand elle était étudiante, elle a eu plusieurs petits boulots. 
Pendant 5 ans, elle a été modèle photo. Elle adorait cette vie qui bougeait sans cesse.

C’était incroyable ! 


Elle s’est finalement posée. Cette vie mouvementée n’était plus pour elle. Elle est devenue professeur de Français pour des élèves migrants. Elle adorait son métier. 
A présent, Lucile est styliste beauté. 


Pourquoi a-t-elle choisi ce métier ? 


Pendant environ 2 ans et demi, elle a discuté sur Instagram avec une maman qui travaillait dans le MLM. 
Intriguée, Lucile a voulu en savoir plus. Elle s’est renseignée auprès d’une copine. Celle-ci lui a proposé plusieurs fois de rejoindre son équipe. 
Lucile hésitait. Elle a attendu 8 ou 9 mois avant de se lancer. 


Elle a finalement osé parce qu’elle ressentait le besoin de sortir la tête de l’eau. Elle en avait marre d’être juste Maman à la maison. 
Elle s’était pendant trop longtemps oubliée en tant que femme et voulait à nouveau une vie professionnelle. 
Elle aimait voir du monde quand elle travaillait, échanger. 


A l’époque où elle posait pour des photographes, elle était toujours occupée, elle se posait rarement. Elle rencontrait des gens, elle assistait à des vernissages. 
Au lycée, elle aimait le côté humain de son métier. 
Elle devait bien avouer que travailler lui manquait, même si elle avait toujours dit qu’elle serait Maman à la maison. 


Quand son fils est enfin arrivé, elle ne s’occupait plus que de lui. C’était son objectif de vie. Elle l’avait tellement attendu qu’elle voulait être là pour lui à chaque minute, le voir grandir et prendre soin de lui. 
Lorsqu’il a eu 2 ans et demi, Lucile a eu envie de faire quelque chose pour elle qui n’ait rien avoir avec son rôle de maman ou sa vie de couple. 


Elle s’est dit qu’être styliste beauté allait l’amuser. Elle allait rejoindre un groupe de filles très sympathiques qu’elle connaissait déjà. Faire partie de leur équipe l’attirait beaucoup. 
Lucile a alors commencé mais juste pour s’amuser. 


Finalement, au cours du live d’une des grandes fondatrices de Jolimoi, qui partageait sa vision de l’avenir pour son entreprise, Lucile a eu le déclic. Elle a été tenter de le faire sérieusement, que cette activité plaisir devienne son métier. 
Cette femme avait raison et Lucile a compris que c’était ce qu’elle voulait faire désormais. 


C’est quoi être styliste beauté ? 


Avant même de vendre des produits, c’est conseiller. On ne vend pas n’importe quoi à n’importe qui. 
Lucile aide les femmes qui, comme elle, ont des problèmes de peau, ne savent pas comment s’en sortir et sont paumées pour choisir leurs produits. 
Elle peut les aider car elle a eu la chance d’être formée pour le faire et de pouvoir suivre des formations régulièrement pour toujours être au top. 
C’est son métier et elle le prend au sérieux. 


Grâce à sa formation chez Jolimoi et avec d’autres marques, elle permet aux femmes de gagner du temps. 
Si une « nana » comme elle dit, s’adresse à elle avec une problématique précise, Lucile lui apporte rapidement une réponse adaptée sur un plateau : le ou les produits pour la régler. 
Si cette femme avait été seule, elle aurait perdu un temps fou à chercher les informations et les bons produits. 


C’est cela être styliste beauté, ce n’est pas seulement vendre des produits mais aider les gens à résoudre leurs problèmes et à se sentir mieux. 
Selon Lucile, elle ne vend pas, elle apporte une solution et les gens sont libres d’acheter ou pas les articles qu’elle a sélectionnés pour eux. 


Elle s’épanouit également au sein de son équipe. Elle aime beaucoup ces filles, ce ne sont pas de simples collègues. Elle a créé des liens avec elles et rien que d’en parler, elle a les larmes aux yeux. 
Être styliste beauté, c’est aussi permettre à d’autres femmes de se lancer dans cette belle aventure, de les accompagner au cours d’entretiens téléphoniques. 
C’est comme créer une sororité, elles forment une famille. 


Lucile aide d’autres femmes à sortir de leur train-train quotidien, à gagner de l’argent. 


Qu’est-ce qu’elle préfère dans son métier ? 


Ce sont les retours des clientes satisfaites des produits qu’elles ont achetés. 
Elle se sent utile. Elle prend soin de son fils et d’autres personnes. 
C’est épanouissant ! 
C’est une sensation magique. 


Son équipe s’agrandit. Elle reçoit des messages de femmes qui la remercient : « Merci d’être là, tu nous motives ! ».  
Elles apprécient aussi les messages vocaux amusants que Lucile laisse au réveil pour les encourager. 
Lucile se sent heureuse. Elle est elle-même, il n’y a pas de faux semblants, elle ne joue pas de rôle. 


Dépasser ses limites 


L’entreprise a organisé un meet up à Paris.
Au départ, Lucile ne voulait pas y aller parce qu’elle n’avait jamais laissé son fils, pas même une demi-journée à qui que ce soit. 
Aller à Paris, partir à plus de 800km de chez elle pour participer à un événement professionnel, elle s’en croyait incapable. 


Finalement, elle n’a pas réfléchi. Elle ne s’est pas laissé le choix. Elle s’est dit : Tu y vas !
Elle n’a pas regretté. C’était très enrichissant, éblouissant ! 


Ce job l’encourage à se dépasser. Elle fait désormais plein de choses avec Jolimoi qu’elle n’aurait jamais osé tenter avant. 
Elle a laissé son fils avec son père pendant 2 jours. Elle n’était pas là pour lui. Cela a été très dur. 
Toutefois, 700 femmes participaient à cet événement, dont 500 mamans dans le même état qu’elle. Elles se sont rassurées et soutenues mutuellement. 
Cela a été une expérience sensationnelle ! 


Dans la vie, Lucile est timide, très timide. Elle panique rien qu’à l’idée de parler à des gens, d’aller seule chercher un paquet de cigarettes ou d’aller à la pharmacie. 
Avec Jolimoi, elle dépasse ses peurs. Elle se lance des défis toute seule. 


Elle a osé poser des cartes de visites à certains endroits et parler à une maman qu’elle avait déjà croisée une dizaine de fois au parc. 
Elle a la sensation d’être dans un challenge permanent. Elle apprécie de n’avoir personne derrière elle pour lui reprocher de ne pas avoir fait si ou ça. 
Si elle n’a pas envie de travailler, si elle se sent trop fatiguée, personne ne la juge. 


Lucile s’épanouit dans son métier. Elle est libre et a la chance de conseiller les femmes pour choisir des produits adaptés à leurs besoins. Elle offre à certaines l’opportunité d’améliorer leur qualité de vie, d’avoir confiance en elle, avec un accès gratuitement à des conférences de développement de soi qui coûtent très cher. 


Quant à moi, je me sens chanceuse d’avoir un jour croisé la route de Lucile, d’avoir bénéficier de ses précieux conseils pour soigner mes mains abîmées et régler mes problèmes de peau. 
J’ai même accepté de tester un produit pour la circulation du sang. 


Lucile est quelqu’un de formidable. Elle est généreuse, sensible, sincère et à l’écoute. 
Elle a eu les larmes aux yeux plusieurs fois au cours de notre entretien pour préparer cet article. 
Nous avons ri aussi lorsqu’elle a bu une gorgée de son café et qu’elle a réalisé qu’elle n’avait pas mis de sucre. Elle a laissé échapper un « Beurk » qui venait du cœur. Elle est authentique ! 
Merci Lucile ! 


Tu veux des conseils beauté ou rejoindre l’équipe de styliste beauté de Lucile, contacte-la : 
Via son site : https://Addictedmum.jolimoi.com
Ou en lui laissant un message sur son compte Instagram : https://instagram.com/addicted_mum

 

Sabrina Dubois, écrivaine biographe

Il s'est passé quelque chose d'incroyable

11/12/2023

Il s'est passé quelque chose d'incroyable

 Au mois d’août, j’ai été contactée par une entreprise pour écrire un conte de Noël. Ils voulaient offrir un livre aux enfants de leurs salariés pour l’arbre de Noël. J’ai trouvé l’idée excellente. Un livre en cadeau, c’est toujours une bonne idée. 

 

Comme par magie : 


Le plus incroyable, c’était que la chargée de communication m’ait envoyé un mail à moi. Elle m’avait trouvé en cherchant sur Google. C’était en effet une mission parfaite pour moi : inventer une histoire pour les enfants et surtout un conte de Noël, mes préférés. 


C’est arrivé comme par magie. Je ne m’y attendais pas parce que je peinais à trouver des clients. Je commençais à perdre espoir. La Vie m’a fait un merveilleux cadeau. 


J’ai bien entendu accepté cette mission. Je voulais écrire ce conte. 
La cliente m’a expliqué ce qu’elle voulait et je me suis mise au travail. 


Je me suis bien amusée en l’inventant. Cela a été un réel plaisir. Je me suis même autorisé une touche de fantaisie en inventant des mots. 

 

Un rêve devenu réalité : 


Je ne pouvais pas rêver mieux comme job. J’ai réalisé que j’étais faite pour écrire. C’était tellement facile d’inventer cette histoire. Quand parfois j’étais bloquée, je laissais de côté, je faisais autre chose. Et au moment où je m’y attendais le moins, souvent le soir allongé dans mon lit douillet, bien au chaud dans le noir, l’idée qui me manquait pointait le bout de son nez.

 

La magie de l’inspiration ! 


Alors je rallumais et je la notais. (Je ne me fais plus avoir, j’ai toujours un crayon et du papier près de mon lit). 
J’ai écrit une histoire d’une vingtaine de pages. 
Ma cliente a trouvé que l’histoire était top et la rédaction aussi. Il y avait peu de détails à modifier. 
J’étais contente et fière de moi. 

 

Un livre illustré : 


J’avais signé mon premier gros contrat d’écrivaine et j’ai été payée pour faire ce que j’aime le plus. 
Je suis vraiment reconnaissante pour cette belle opportunité. Merci Kim et merci la Vie. 


Mon histoire dans un livre!


Ma cliente m’a ensuite envoyé l’histoire mise en page avec les illustrations d’une graphiste.

J’ai adoré le résultat.

Nos talents combinés donnent un magnifique album pour les enfants. Ils vont l’adorer c’est sûr ! Ils vont avoir la chance de recevoir un livre rien que pour eux. Wouahh !!!


Une belle collaboration. Je suis ravie. 


J’ai hâte d’écrire le prochain. 


Si vous avez un projet de livre pour enfants, contactez-moi. J’inventerai une histoire unique pour vous avec plaisir et passion. 


A bientôt 
Sabrina, écrivaine biographe

La clé pour un Noël réussi

04/12/2023

La clé pour un Noël réussi

La Magie s’installe : 


Quand j’ai fait les magasins en octobre, dans l’un d’eux, il y avait déjà les décorations de Noël. J’ai d’ailleurs craqué sur un renne en peluche très mignon avec son pull rouge et blanc. 


 Dans un autre, ils préparaient pour installer. On ne pouvait pas encore y aller. J’avais hâte de découvrir les articles qu’ils allaient proposer. 


Je ne me suis pas dit que c’était trop tôt. Au contraire, j’adore cette ambiance, la magie de Noël. 
De la magie, j’en ai bien besoin en ce moment. Je me sens un peu perdue, triste, déprimée, à bout de nerf. Je ne sais plus quoi faire pour me sortir de cette situation si difficile. 


Ecrire pour moi : 


Dans un film de Noël, une journaliste découvrait la magie de Noël, qu’on ne peut pas tout expliquer. Parfois, c’est simplement magique. Il faut arrêter de se poser des questions. 


Le fait qu’elle écrive un article sur Noël m’a donné envie. Cela fait un bout de temps que je n’ai pas écrit. Je suis bloquée. J’ai à nouveau perdu confiance en moi. Je ne sais pas quoi raconter, qu’est-ce qui intéresserait mon audience ? 


Il est là le problème, je devrais d’abord écrire pour moi, être sincère et partager ce qui me tient à cœur au lieu de faire semblant que tout va bien. 


J’ai vraiment envie d’écrire à propos de Noël : ce que j’aime, ce qui me fait rêver…


Croire en la magie : 


Je ne sais pas à quoi va ressembler mon Noël cette année. J’aimerais écrire au Père Noël pour lui demander de m’aider à trouver un logement pour mon fils et moi. Un endroit où l’on se sentirait bien, chez nous, où nous serions enfin heureux rien que tous les deux. 


Comme dans les films de Noël quand la situation est désespérée et que finalement grâce à l’intervention du Père Noël tout s’arrange. Moi j’y crois. 


J’aimerais aussi devenir l’un de ses lutins : préparer Noël avec lui, c’est mon plus grand rêve.


C’est une période difficile. Je ne me sens pas bien. Je n’ai plus envie de sourire. Je voulais mettre en vente un conte de Noël et un calendrier de l’avent mais ça ne sera pas pour cette année. 


C’est tellement dur de me lever le matin, de mettre un pied devant l’autre, de continuer à avancer. Il y a tellement plus de bas que de hauts. 


Cependant, je garde espoir. Je sais que je vais y arriver. La magie de Noël va m’y aider. J’offrirai un beau Noël à mon fils, quoiqu’il arrive. 

 

Sabrina Dubois, écrivaine biographe

La clé pour un calendrier de l'avent réussi

08/11/2023

La clé pour un calendrier de l'avent réussi

L'angoisse de la page blanche: 

 

Ce n’est pas facile d’écrire dans un environnement toxique. On perd vite confiance en soi quand on nous répète chaque jour que l’on est incapable.
Je suis restée bloquée.

A quoi bon ?

Ce que je vais écrire sera nul.

Personne ne voudra acheter mes livres, ni même lire mes histoires. 


J’ai mis du temps à comprendre que je devais d’abord écrire pour moi. Ecrire ce qui me faisait plaisir, m’amuser moi. 

 

La magie de Noël : 


Mon fils m’a demandé de lui écrire 25 histoires pour son calendrier de l’avent. Oui 25. Il en veut une aussi pour le soir de Noël. 😊


Il veut que j’invente des histoires sur ses Micro Machines. Tu sais les voitures toute petites. Il a choisi chaque personnage. 


J’ai eu du mal à m’y mettre. Comme à chaque fois. Oui c’est la 3e année qu’il me le demande. 
Chaque fois, j’ai peur que ça ne lui plaise pas et je me mets la pression. Cette année encore.

Je voulais qu’il me note ce que chaque véhicule aime faire quand il joue avec, pour ne pas le décevoir. Puis je suis restée bloquée. Je n’avais aucune idée. La page blanche. 


Jusqu’à ce que je me laisse envahir par la magie de Noël et que je laisse venir à moi l’inspiration sans rien forcer. Arrêter de vouloir écrire à tout prix. 


Les deux dernières années, ça a marché. J’ai réussi à écrire les 24 histoires, à les taper sur l’ordinateur et à dessiner sur les enveloppes pour les mettre dedans. Même dans un délai très court. Parce que c’était pour mon Loulou, que je ne voulais pas le décevoir et surtout parce que j’ai laissé opérer la Grande Magie. J’ai arrêté de vouloir tout contrôler. 


Cette année encore, à l’approche des fêtes de Noël, alors que les rayons des magasins sont remplis de décorations, j’ai enfin décidé de lâcher prise. C’est tellement plus amusant. 

 

Croire en la magie tout l'année : 


Pourquoi après chaque Noël, j’oublie qu’écrire et créer c’est avant tout un plaisir, pas une contrainte. 


Au moment où j’écris cet article, nous sommes le 8 novembre 2023 et j’ai déjà inventé 11 histoires, 5 sont tapées sur l’ordinateur, 2 enveloppes sont prêtes et j’ai des idées pour les prochaines. 


Et surtout, j’aime chacun des contes que j’ai inventés parce que je les ai écrits avec mon cœur. 
Tout comme je l’ai écouté pour rédiger cet article et partager avec toi mes coulisses de maman écrivaine biographe. 

 

Sabrina Dubois est une maman écrivaine et biographe. Elle a une passion pour la littérature depuis son plus jeune âge. Sabrina aime partager ses histoires avec les enfants et les aider à développer leur imagination. Elle a également travaillé en tant que biographe, aidant les gens à raconter leur histoire de vie. Son site web, RedacContesEtCompagnie.fr, est un endroit où elle partage ses livres et ses services de rédaction. Sabrina encourage également les enfants à écrire leurs propres histoires et les guide dans ce processus créatif. En tant que maman, elle comprend l'importance de l'écriture et de la lecture dans le développement des enfants.

Quels sont tes moments chocolat?

21/07/2023

Quels sont tes moments chocolat?

Le chocolat gourmandise : 


J’aime croquer un carré pendant que je bois mon cappuccino après le déjeuner. Du chocolat noir simple ou fourré, du chocolat au lait au riz soufflé, un ou 2 After Eight (tu sais, le chocolat à la menthe) ou des petites billes Lindt à la myrtille ou à la framboise.


Un moment de partage avec Praliné et ma maman depuis quelques temps. 


Je me rappelle quand je partais en vacances chez ma marraine en Bretagne, elle en mangeait aussi avec son café. Cela vient peut-être de là, un souvenir d’enfance qui perdure. 


Et toi, que grignotes-tu avec ton café ? 


Le calendrier de l’avent


Le chocolat, je l’aime aussi dans mon calendrier de l’avent chaque jour de décembre. 


L’année dernière, je m’étais acheté un calendrier de l’avent comme les enfants avec un sujet en chocolat, (tu sais les dessins rigolos) et des mignonettes Côte d’Or à l’orange. Il y en a pile poil 24, c’est parfait ! 


J’avais glissé une mignonette dans chaque tiroir du calendrier de l’avent que j’avais fabriqué avec des boîtes d’allumettes. 


J’ai repris ces mignonettes cette année mais pas de mise en scène. Je les pioche au fur et à mesure dans leur boite. (Mon calendrier de l’avent est dans un carton à cause de mon déménagement.)


Cette petite douceur me remonte aussi le moral quand cela me contrarie de ne plus avoir de chez moi pour le moment.


Je la mange souvent quand je travaille l’après midi ou après le goûter si j’ai oublié. 


J’adore cette tradition de décembre pour attendre Noël ! Cela fait partie de la magie de cette période.


Toi aussi tu as un calendrier de l’avent ? Il y a quoi dedans ? 


Le chocolat chaud : 


Quand il commence à faire plus froid dehors, j’en bois un après le goûter de temps en temps. 


J’ai essayé avec des petites guimauves dedans, mais je n’ai pas aimé. Je préfère les manger à côté sans les faire fondre. J’ai trouvé cela écœurant. Tu aimes toi ? 


L’année dernière, j’ai eu une tasse de Noël pour boire mon chocolat chaud. Elle est blanche avec un bonhomme de pain d’épices dessiné dessus. Il porte un bonnet de Noël. C’était le plus beau cadeau. J’en voulais une depuis longtemps. Quand je l’ai déballée, j’avais les larmes aux yeux. 

 

tasse de chocolat chaud avec petites guimauves


Dans une tasse spéciale, le chocolat chaud est bien meilleur. 🥰

Cependant, elle est aussi dans un carton. 
Oui c’est une période compliquée. 😥


C’est un peu magique de boire du chocolat chaud. Il réchauffe et réconforte. Ça sent bon. Ça fait un bien fou au corps et à la tête.


Cela me rappelle également celui que je buvais au petit déjeuner quand j’étais petite. Ma maman le préparait dans un thermos.

Encore de beaux souvenirs. Tu en as toi aussi ? 


Le chocolat est bon pour le moral : 


Je ne mangerais pas des tonnes de chocolat, je suis vite écœurée. Mon corps sait ce dont il a besoin pour que je me sente bien. 
Juste une dose au bon moment. 


Mes moments chocolat m’aident à tenir le coup quand j’ai une baisse de moral. 
Un ou deux carrés et je retrouve le sourire. Je peux me remettre au travail. 


N’oublions pas non plus les chocolats que l’on offre pendant les fêtes. J’en achète chaque année à la maîtresse de mon Loulou pour la remercier et lui faire plaisir. Pour lui souhaiter également de joyeuses fêtes. 
J’aime bien voir leur visage s’illuminer quand elles ouvrent le paquet. 
Elles sont gourmandes les maîtresses !  😊


C’est fascinant le pouvoir du chocolat. Il fait partie de la magie de Noël et c’est une astuce bien-être au quotidien. 


Quel est ton moment chocolat à toi ? 


Lequel je pourrais t’offrir si tu me demandais de t’accompagner pour être une maman entrepreneuse heureuse et épanouie ? 

Réserve ton appel découverte gratuit sans engagement pour qu'on en discute. 


Un atout bien-être pour la peau : 


    J’ai découvert que le chocolat était également bon pour la peau et utilisé dans des produits de beauté. 
    Pour mes problèmes d’imperfections, ma personal shopper m’a conseillé le masque au chocolat 2 en 1 de chez Evolve.

 

photo pot masque au chocolat 2 en 1 Evolve
    J’ai bien aimé la texture et ça sentait bon quand je l’appliquais. C’était un moment agréable pendant lequel je prenais soin de moi. 
    C’était rigolo de se tartiner le visage de chocolat.


    Tu as déjà essayé pour avoir une belle peau ? 


    Je peux te conseiller dans le choix de tes produits si tu veux, je suis devenue à mon tour styliste beauté et je peux t’aider à acheter les mieux adaptés à tes besoins. 


    Contacte-moi
    Je suis ravie d’avoir partagé mes moments chocolat avec toi. 


Je t’embrasse
A bientôt 
Sabrina

sabrina.dubois

Coucou Marion!
Merci pour votre commentaire.

C'est super de vouloir vous lancer.
Qu'est ce qui vous fait hésiter ?

Marion

Bonjour, merci de vos conseils ! Depuis plusieurs moi j’y pense à me lancer en auto entrepreneur quand je vois des profils inspirants comme <a href="https://delphine-andre.com/">delphine-andre</a>; mais c’est vrai qu’il y a beaucoup de freins qui rentrent en jeu surtout en étant maman !